State of the Internet Q2 2016: Connectivity

6 mois sont passés depuis mon dernier post sur l’Etat des lieux d’internet publié par Akamai. Depuis sa première publication en 2008, celui devient de plus en plus le document de référence pour les analystes, et les investisseurs.

Le dernier rapport disponible sur la connectivité concerne le second trimestre de 2016. Il a la particularité cette fois de consacrer toute une section sur le Moyen Orient et l’Afrique. Avant nous avions une section qui englobait EMEA (Europe + Moyen Orient + Afrique).

Tous les jours, la plate-forme mondiale d’Akamai diffuse plus de 2 000 milliards d’interactions sur Internet et assure la protection contre de nombreuses attaques par déni de service distribué et autres cyber attaques. Ce rapport publié par Akamai s’appuie sur ces données pour présenter une vision claire de l’état des connexions, des tendances et des chiffres en matière de cyber sécurité, notamment vitesse de connexion à Internet, taux d’adoption du haut débit, utilisation mobile, pannes, cyber attaques et menaces de sécurité.

Quelques rappels pour étayer la crédibilité de ce rapport :

  • AKAMAI est le leader mondial dans les services de CDN avec une infrastructure de plus de 216 000 servers dans 120 pays, déployés sur plus de 1 500 réseaux à travers le monde et un trafic de 30 Térabits/s.
  • Avec ces 3 000 milliards d’interactions sur Internet par jour, la plateforme AKAMAI traite 15 à 30% du trafic web mondial.

Quelques statistiques globales

Afin de faire partie des différents classements que je présente dans la suite du post, le critère est un minimum par pays de 25.000 adresses IP uniques qui se soient connectées sur la plateforme Akamai.

Vitesse moyenne de connexion à INTERNET

Pour rappel en Q4 2015, au niveau mondial, la vitesse de connexion moyenne à Internet était de 5.6 Mbits/s, en Q2 2016 cette moyenne de connexion est maintenant de 6.1 Mbit/s soit une augmentation de 9%.

Nous avons un Top 10 composé des pays suivants :

Pays Q2 2016 (Mbit/s) Q2 2015 à Q2 2016
1 South Korea

27.0

17%

2 Norway

20.1

55%

3 Hong Kong

19.5

15%

4 Sweden

18.8

19%

5 Switzerland

18.3

17%

6 Finland

17.6

26%

7 Latvia

17.5

23%

8 Singapore

17.2

27%

9 Japan

17.1

5.1%

10 Iceland

17.0

49%

Quelques commentaires par rapport à ce classement :

  • Par rapport à notre classement de Q4 2015, la Suède descend à la 4ème place, pour autant sa vitesse moyenne de connexion reste échangée, c’est le résultat d’une progression de la Norvège, à Hong-Kong.
  • On observe une baisse dans notre classement du Japon qui voit également sa vitesse moyenne de connexion baissée de 17.4 Mbit/s à 17.1 Mbit/s.
  • De nouvelles apparitions dans ce top 10, Singapour et l’Islande et des sorties, les Pays-Bas, et le Danemark.

La Lybie qui était le seul pays en Q4 2015 avec une vitesse de connexion moyenne inférieure à 1 Mbits/s est remplacée par le Yémen, pays dans lequel la vitesse moyenne est de 0.7 Mbit/s. Pour la Lybie, la vitesse moyenne enregistrée est passée à 1 Mbit/s.

Peaks des connexions en moyenne

La moyenne des peaks de connexion au niveau global est passée de 32.5 Mbits/s à 36 Mbit/s, soit une augmentation de 11% par rapport à Q4 2015.

Le classement du Top 10 est le suivant :

Pays Q2 2016 Q2 2015 à Q2 2016
1 Singapore

157.3

44%

2 Hong Kong

114.3

21%

3 South Korea

110.1

33%

4 Bahrain

100.9

-12%

5 Qatar

97.8

36%

6 Macao

94.5

51%

7 Indonesia

91.9

355%

8 Taiwan

88.8

23%

9 Japan

85.3

14%

10 Romania

84.2

22%

Quelques remarques par rapport à ce classement :

  • Le trio de tête, Singapour, Hong-Kong, et Corée du Sud reste échangé
  • On a une forte progression du Qatar qui passe du 9ème rang au 5ème rang et inversement le Japon passe du 5ème rang au 9ème rang
  • La Mongolie sort du top 10 et est remplacée par Bahreïn qui fait une entrée très remarquable à la 4ème place.
  • Pour ce qui est du bas de ce classement, nous enregistrons la Zambie en dernière position avec une moyenne des peaks à 6.4 Mbit/s

Taux d’adoption du haut débit

Haut debit 4 Mbit/s

Pays% connexions >= 4 Mbit/sQ2 2015 à Q2 20161Andorra97%3.8%2 Malta97%4.9%3 South Korea 97%0.7%4 Isle Of Man96%2.7%5 Thailand96%5.1%6 Netherlands96%2.4%7 Latvia95%7.7%8 Romania95%6.4%9 Switzerland95%1.6%10Denmark95%1.4%
Quelques remarques par rapport à ce classement :
Le pourcentage de l’ensemble des connections sur la plateforme AKAMAI pour des débits supérieurs à 4Mbit/s est de 76% et il était de 69% en Q2 2015.

  • Il y a 119 pays qui sont qualifiés pour être inclus dans ce classement
  • Le rapport indique une augmentation de l’Egypte de 101% par rapport à Q1 2016, la raison, des investissements importants de la part de Telecom Egypt et la connexion fibre sous-marine avec l’Europe. Ce qui lui permet de voir 9.6% de ces connexions à des débits supérieurs ou égaux à 4 Mbit/s
  • Sur une année, c’est-à-dire par rapport à Q2 2015, le rapport enregistre cette incroyable progression du Kenya de 1 585%, soit 64% de l’ensemble des connexions à des débits supérieurs ou égaux à 4 Mbit/s.

Haut débit 10 Mbits/s

Pays% connexions >= 10 Mbit/sQ2 2015 à Q2 20161South Korea 79%7.1%2 Singapore67%34%3 Iceland 66%86%4 Hong Kong66%6.3%5 Switzerland 65%7.5%6 Japan 65%8.4%7 Belgium64%37%8 Norway 64%60%9 Bulgaria 64%17%10Netherlands63%8.4%
Quand on monte le seuil à 10 Mbits/s, nous avons 35% du trafic global. Pour rappel en Q4 2014 nous étions à 32%.

  • Il y a 79 pays qui sont qualifiés pour être inclus dans ce classement
  • La Corée du Sud est toujours à la tête de ce classement. Des changements à la deuxième et troisième place par rapport à Q4 2015 avec Singapour et l’Islande.

Par rapport à Q1 2016, on observe une progression importante de 497% de l’Egypte qui a un pourcentage de connexion de 10%. Et ce chiffre comparé à Q2 2015 donne un pourcentage de progression de 10 117% .

Haut débit 15 Mbits/s

Pays% connexions >= 15 Mbit/sQ2 2015 à Q2 20161South Korea63%20%2 Norway48%100%3 Hong Kong46%16%4 Singapore45%68%5 Switzerland 42%24%6 Romania42%65%7 Japan42%11%8 Iceland41%187%9 Latvia 41%32%10Sweden41%24%
Quelques remarques par rapport à ce classement :
Pour un seuil de 15 Mbits/s, la plateforme AKAMAI a enregistré 21% de connexions, soit deux points de plus par rapport au 19% de Q4 2015. Par rapport à Q2 2015, nous avons une progression de 54%.

  • Il faut noter qu’il n’y a que 69 pays qui sont qualifiés pour être inclus dans ce classement
  • La Corée du Sud caracole toujours en tête. Et on observe une baisse dans ce classement de la Suède de la 3ème position à la 10ème position.
  • L’Egypte enregistre l’une des plus grandes progressions par rapport à Q1 2016 avec 597% soit 4.8% de connexions >= 15 Mbit/s.
  • Sur une année, donc par rapport à Q2 2015, le Kenya enregistre une progression record de 19 288% avec 11% des connexions >= 15 Mbit/s

Haut debit 25 Mbit/s

Pays% connexions >= 25 Mbit/sQ2 2015 à Q2 20161South Korea37%26%2 Norway 25%172%3 Hong Kong 22% 40%4 Sweden22% 51%5 Latvia 19% 46%6 Switzerland18%61%7 Finland18% 70%8 Singapore17% 115%9 Japan17% 7.4%10Denmark16% 133%
Pour un seuil de 25 Mbits/s, au niveau global nous avons un pourcentage de 8.3% de connexions, en rappel en Q4 2015 celui-ci était de 7.1%.

  • Il y a 52 pays qui sont qualifiés pour être inclus dans ce classement

L’adoption de l’IPv6

L’adoption de l’IPv6 continue à évoluer. AKAMAI propose sur le lien suivant un classement par pays ou par réseau du taux d’adoption de l’IPv6, c’est-à-dire du pourcentage de connexion en IPv6 sur l’ensemble des connexions (IPv4 plus IPv6)  : https://www.akamai.com/uk/en/our-thinking/state-of-the-internet-report/state-of-the-internet-ipv6-adoption-visualization.jsp

% IPv6Pays1    46.8%    Belgium2    27.6%    Greece3    26.1%    Germany4    25.6%    Switzerland5    25.4%    India6    23.6%    United States of America7    23.4%    Luxembourg8    18.3%    Portugal9    16.4%    Estonia

La connectivité mobile

L’analyse d’AKAMAI porte sur 58 pays avec un critère de 25 000 adresses IPv4 minimum en provenance d’un réseau mobile.
De ces 58 pays, le Royaume-Uni avec une moyenne de 23.1 Mbit/s est en tête, suivi de la Belgique avec une moyenne de 21.1 Mbit/s.
Le rapport indique que ces moyennes vont certainement augmenté avec la progression des réseaux LTE. Il fait mention d’un rapport du GSA (Global Mobile Suppliers Association) qui indique qu’en Mai 2016, il était recensé 503 opérateurs ayant des réseaux LTE, dans 167 pays, soit 1.3 milliards d’utilisateurs.
Par région, nous avons les vitesses de connexion moyennes par mobile suivantes :
Afrique : Morocco, 5.5 Mbps – Kenya, 5.2 Mbps – Egypt, 6.6 Mbps – Namibia, 3.1 Mbps – Nigeria, 3.0 Mbps

  • Asie Pacifique : South Korea, 11.1 Mbps – Japan, 9.5 Mbps – Philippines, 8.5 Mbps
  • Europe: United Kingdom, 23.1 Mbps – Belgium, 21.1 Mbps – Cyprus, 20.0 Mbps – Switzerland, 19.3 Mbps
  • Amérique du Nord: Canada, 8.4 Mbps – Peru, 6.9 Mbps – Mexico, 6.5 Mbps

Le graphique ci-dessous présente l’évolution du trafic voix et Data compilé par Ericsson depuis 2010. Le trafic data surclasse largement le trafic Voix.

Qu’en est-il en Afrique ?

Dans les paragraphes précédents, j’ai déjà eu l’opportunité d’évoquer le cas exceptionnel du Kenya qui constitue aujourd’hui l’exemple à suivre. Je m’attèlerai probablement dans un prochain post à disséquer cette réussite Kenyane.

Comme lors de mon post précédent sur le sujet, j’ai compilé à nouveau dans le tableau ci-dessous pour une vingtaine de pays africains, la vitesse moyenne de connexion, le Peak moyen, les pourcentages haut débit 4 Mbits, 10 Mbits, et 15 Mbits et pour finir le nombre d’adresses IP enregistrés sur le réseau d’AKAMAI. En plus du Kenya, il faut également mentionner la situation du Rwanda, avec d’excellentes qualités de connexions qui ne demandent qu’à être étendues, car 10 306 adresses IPv4 pour une population de 12 millions me semblent encore faible.

Country Average connection speed.kbps Average-peak-connection-speed.kbps 4-mbps-Percentage 10-mbps-Percentage 15-mbps-Percentage 25-mbps-Percentage Number IPAddresses (IPv4) % Number IP/Population
Afrique du Sud

5 610

29 566

37.9%

9.9%

5.7%

2.6%

4 266 712

7,76%

Algérie

2 008

20 448

2.6%

0.1%

0.0%

0.0%

1 736 202

3,95%

Angola

2 319

19 077

12.5%

0.9%

0.2%

0.0%

205 188

0,82%

Cameroun

1 785

14 825

7.6%

0.6%

0.1%

0.0%

30 139

0,13%

Congo Brazzaville

3 317

10 926

32%

0.5%

0.0%

0.0%

33 137

0,66%

Côte d’Ivoire

1 570

9 615

1.6%

0.0%

0.0%

0.0%

257 905

1,12%

Egypte

3 983

19 906

19.5%

9.7%

4.8%

1.9%

5 150 876

5,60%

Ethiopie

2 733

31 012

14.7%

0.9%

0.3%

0.0%

5 573

0,01%

Gabon

1 828

10 837

4.8%

0.2%

0.1%

0.0%

30 241

1,51%

Ghana

2 482

11 790

5.1%

0.2%

0.1%

0.0%

284 385

1,05%

Guinée Equatoriale

1 641

11 182

7.1%

0.4%

0.1%

0.0%

1 841

0,22%

Kenya

7 689

26 363

64%

21.6%

11.1%

3.6%

1 692 804

3,68%

Lybie

1 034

10 201

1.2%

0.3%

0.1%

0.0%

101 492

1,69%

Maroc

4 391

19 862

47.6%

2.5%

0.4%

0.0%

3 229 222

9,50%

Mauritanie

1 523

13 482

1.2%

0.1%

0.0%

0.0%

13 099

0,33%

Mozambique

2 101

21 021

9.4%

1%

0.4%

0.1%

51 542

0,18%

Namibie

2 353

14 292

13.1%

1%

0.2%

0.0%

192 282

7,69%

Nigeria

2 858

24 260

14.3%

0.9%

0.4%

0.2%

212 700

0,12%

Republique Démocratique Congo

1 209

10 237

4.6%

0.3%

0.0%

0.0%

4 046

0,01%

Rwanda

8 675

51 650

50.9%

24.5%

15.5%

7.4%

10 306

0,09%

Senegal

1 748

14 238

2.6%

0.1%

0.0%

0.0%

97 826

0,65%

Soudan

1 983

10 918

1.2%

0.0%

0.0%

0.0%

802 381

2,01%

Sud Soudan

2 951

27 225

31.2%

3.2%

1.0%

0.5%

812

0,01%

Tanzanie

2 797

10 218

14.7%

0.5%

0.1%

0.0%

446 396

0,84%

Tchad

744

4 189

1.8%

0.0%

0.0%

0.0%

943

0,01%

Tunisie

3 682

21 189

27.1%

1.1%

0.4%

0.1%

1 920 654

17,46%

Zimbabwe

4 680

31 058

48.6%

7%

1.8%

0.2%

39 822

0,25%

Je vous propose une autre vue de ce tableau par la carte ci-dessous sur la moyenne des vitesses de connexion.

Je vous propose également ci-dessous un graphique sur l’évolution de progression de la moyenne de connexion du Kenya comparée avec la Chine, les Etats-Unis et la France.

Pour conclure ce chapitre sur l’Afrique, pour les investisseurs qui souhaitent investir dans le domaine du numérique en Afrique, le Kenya et le Rwanda disposent d’énormes potentiels.

Sources :

https://www.stateoftheinternet.com

https://www.akamai.com/us/en/our-thinking/state-of-the-internet-report/

https://blogs.akamai.com/2015/02/state-of-the-internet-metrics-what-do-they-mean-1.html

http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SP.POP.TOTL

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s